La Sainte Russlavie 1609

La Sainte Russlavie 1609 est une micronation virtuelle dont le Background est celui de la Russie du XVIIe siècle.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En Sousdalie, le long de la Volga...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 17:29

La Forteresse de Zwiatislaw, à 25 verstes de Borovitchi. Une pièce, sombre, les murs couverts de tapisseries aux motifs grossiers. Deux hommes: le Prince Pojarski et son intendant. Des fenêtres qui donnent sur le fleuve, on entend par intermittence des cris et des plaintes.

Le Prince Pojarski:

Par Saint-Wolodymir ! Cette couronne qui, au jour d’hui, chancelle sur la tête sénile du Dmitrievide ; cette couronne devrait être mienne !
Je le jure, Kouzma, je n’aurais de cesse d’arracher aux mains molles et décaties du vieux le légitime héritage de ma Maison !
La peste soit des serviles qui agiotent autour du trône, bien triste l’époque où la plus vile des coteries confisque le pouvoir !
Malheur à la ville dont le Prince est un vieillard!


Mes ennemis empoisonnent l’air de leurs horribles mensonges ! Je ne peux plus rester ici, l’air que je respire est vicié ! Par Dieu, il me semble vraiment sentir une odeur atroce !
Ah ! Ah niet, ce n’est que la fumée des bûchers que le vent porte jusqu’à ma fenêtre. Va Kouzma, va dire aux bourreaux d’éteindre ces feux ! Qu’ils jettent les derniers prisonniers dans le fleuve !
Je ne veux plus de ces bûchers !


Te voilà déjà revenu, Kouzma ? Que dis tu ? Les émissaires de Jagiello, arrivés ? Apportent ils l’or promis ? Fais les entrer.

Deux ambassadeurs paloniens entrent dans la pièce, suivis de laquais qui déposent aux pieds du puissant boyard une dizaine de sacs d’or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogdan Straïskia

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 07/01/2009
Localisation : Dourakovo

MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 17:45

Le Prince Straïskia se souciait bien peu de ces affaires provinciales. Mais quand il entendit parler de tractations commerciales avec des paloniens, il se demandait une chose: ne devait-il tout de même pas vérifier si ces tractations peu connues ne nuisent pas à sa Couronne princière ? Il convoqua secrètement un Baron de la région de la Volga. C'était l'un des seuls vassaux du Prince encore ralliés aux causes princière, de part son interêt pour l'armée princière qui le protégeait des autres barines conquérants...obéissant au Prince, le Baron envoya des hommes armés de couteaux finements aiguisés surveiller la frontière...Sans ambition belliqueuse mais vérifiant que les interêts du Prince ne soit pas touchés par quelque tractations provinciales. Le Prince leur avait demandé une discrétion exemplaire, car il souhaitait garder de bons rapports avec Pojarski...Cette petite milice avait infiltrée les miliaux les plus divers de la vie volgienne afin de se renseigner sur une éventuelle, non prouvée mais possible ambition dourakovoïenne de Pojarski, alimentées par une armée paye par des Paloniens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 18:14

Les agents du barine ne tardèrent pas à lui ramener des renseignements, et du concret.
La rumeur d'une secrète intelligence entre le Boyard Pojarski et les Paloniens se confirmait: des barcasses pleines de chevaux et d'armures en provenance de l'ouest avaient accosté à Zwiatislaw.

D'autre part, le Prince Pojarski vivait avec un faste soudain, que sa pauvreté habituelle rendait suspect. Il organisait des parades de troupes, des festins monstrueux, etc...

Quelle ne fut pas la stupeur du barine à la solde de Bogdan Straiskia, quand il reçu une invitation de la part de Pojarski !
Il était poliment, mais fermement, invité à se rendre à Zwiatislaw pour les fêtes de la Saint-Iaroslav, à l'occasion desquelles Pojarski donnait un grand banquet à tous les boyards et barines des environs.

Cette invitation, adressée à un homme notoirement proche du Prince Bogdan, cachait surement quelque chose, mais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogdan Straïskia

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 07/01/2009
Localisation : Dourakovo

MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 18:38

En lisant cette invitation, le barine au service de Straïskia fut notoirement interloqué et etonné. Il convoqua ses hommes et organisa un Conseil baronnique d'urgence. Le Baron Stavopol-c'est son titre-décida d'envoyer un émissaire à Dourakovo afin d'avoir l'avis du Prince. Celui-ci fut attaqué par des malfaiteurs et l'émissaire fut tués. A l'apprentissage de cette nouvelle, le Baron fit immédiatement le rapprochement entre le Baronija ou l'émissaire fut tué-très proche des paloniens-et l'affaire en cours. Il en conclut qu'il fallut agir vite, et demanda l'avis de l'ambassadeur du Prince. celui-ci déclara qu'il fallut se résoudre à ne pas se rendre à cette fête qui pouvait être un piège. Mais le Baron n'en fit qu'à sa tête car il considérait que cette fête était importante, que l'on ne refusait l'invitation d'un Prince, que cette visite pouvait lui permettre de glaner quelques informations et convoqua ses maigres troupes. Ils allèrent assurer sa sécurité, de très près. Le Prince Straïskia n'en sut évidemment rien.

Ils partèrent à 300 cavaliers et 900 fantassins, soi l'essentiel des maigres troupes de ce pauvre barine. A peine parti, quelques heurts se firent sentir sans gravité...serait-ce un piège ?

Grâce à ses services secrets, le Prince Straïskia appris l'évènement. Il se tut, pensant au fait que si ce n'est pas un piège, il est inutile de froisser les relations entre Dourakovo et la Sousdalie, qui étaient censée être cordiale...Et en cas de piège; voilà une excellente chose: il aurait pu ainsi rallier à lui les puissants boyards et barines de Russlavie pour se venger du baron et attaquer la Palonie ennemie. Qui pouvait être une bonne base pour conquérir, par le sud les états swedois qui offraient tant d'avantage à être conquérit-économiques, stratégiques, militaires-tout en exposant pas le territoire métropolitain de la Principauté russlave...

Tout cela n'était qu'une histoire d'interêt...centrée sur une interrogation:: serait-ce un piège ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 18:59

Le barine méfiant comme pas deux pénetra dans la forteresse ou règnait un silence de mauvaise augure... Au loin, les cloches sonnaient. L'étendard des Pojarskides avait été remplacé par un drapeau noir.

Le malheureux barine n'était pas loin de s'enfuir à bride abattue, quand Ivan Pojarski sortit à sa rencontre, accompagné des nombreux boyards qui étaient déja arrivés depuis la veille.

Pojarski était vêté d'une bure de toile grossière et allait pieds nus. Il alla à la rencontre du barine:

- Oh, Stavropol, Oh ! Pleure, mon ami ! Pose ta tête sur mon épaule et lamente toi !
Comment tu l'ignore encore ? Notre bon Tsar, le Soleil de la Terre Russlave, est mort ! Il nous a quitté !
L'heure n'est plus aux festivités ! Accepte mes excuses si je t'ai frustré dans tes espérances de ripaille !

Se tournant vers tous les nobles assemblés:

- Ecoutez tous ! Le Tsar est mort, et je crains le pire pour ses pauvres enfants, abandonnés à eux-mêmes, aux mains de la vile clique murasovite et des Streltsy mangeurs d'enfant !

Il n'y a plus un instant à perdre: marchons sur Murasibirsk ! Allons offrir notre appui aux héritiers du trône !
Qui est avec moi, Boyards ?

En prononçant ces derniers mots, Pojarski s'adresse à tous, mais son regard, dur et froid, fixe le barine Stavropol.
Celui-ci a la désagréable impression que Pojarski sait parfaitement qu'il est l'homme de Bodgan...

Un grand remue-ménage se crée dans la cour. Les Boyards poussent des cris d'enthousiasme, ils promettent à Pojarski de le suivre jusqu'à Murasibirsk. On tire des coups de mousquet vers le ciel, on se congratule, la feinte tristesse bien vite oubliée.

Pojarski pose sa lourde patte sur l'épaule de Stavropol, dans un geste à la fois amical et lourd de menaces:

- Alors, mon ami, me suivra tu à Murasibirsk, ou préfère tu tes amis de Dourakovo ?

Et le puissant boyard éclate d'un rire tout sauf amical...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogdan Straïskia

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 07/01/2009
Localisation : Dourakovo

MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 19:44

Le barine répondit à ce choix très cornélien pas un très fier:

Non, très simplement. Il conaissait l'absence d'ambitions nationales impériales de son Prince, et son orgueil personnel voulait défier celle de Pojarski...

Je reste ici. Va à Murasibirks si cela t'interesse, je refuse catégoriquement. Et ne t'avise de t'approcher de moi ou de mon suzerain.

Et là, coups de théatre, devant ses hommes qui étaient en train de lâchement quitter l'endroit devenu dangereux pour Murasibirsk et son attractivité nouvelle, devant tout ces hommes de Pojarski, adressa un très humiliant soufflet à Pojarski. Celui-ci fut humilié jusqu'au cou, relevant la tête...

Le Baron comprit qu'il venait de faire une immense erreur. Il savait que Pojarski était au courant de ses relations avec le Prince Bogdan, et que celui-ci voulait avoir de cordiaux rapports avec Pojarski. Mais c'était fait et l'espace d'une fraction de seconde sa vie défila dans sa tête...il pensa à ses enfants, notemment à sa fille aînée qu'il allait marier à un autre barine de la région et à sa chère et tendre...la vengeance de Pojarski allait être immédiate et fatale au baron qui s'est laissé porté par son orgueil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 20:11

Tout d’abord, personne n’esquisse le moindre geste. Pendant quelques secondes règne un silence interloqué. Pojarski lui-même ne semble pas comprendre ce qui vient d’arriver. Kouzma, l’intendant du Prince, est le premier à réagir : il se jette sur le barine Stavropol et le met à terre. C’est le déclic : deux hommes de main du Prince se jettent également sur le pauvre Stavropol et commencent à le rosser à coup de pied.

Pojarski, étrangement calme, se penche et murmure à l’oreille du barine :

- Voilà donc le message de ton maître ? Je suis très magnanime, vois tu. Tu mériterais la mort pour ce geste, mais je vais te laisser la vie sauve. Non, non, ne me remercie pas, je vais te confier un message pour ton prince, le chien de Dourakovo : Dis lui que quand je serais le maître du Tsarstvo, je me vengerai de cet affront…

Pojarski s’éloigne et se saisit d’un tison ardent que lui tend un spadassin. Il revient vers le malheureux barine :

- Pour délivrer ton message, tu n’as besoin que de ta langue. Je vais te débarasser du superflu…

Et Ivan Gyediminovitch plone le tison dans l’œil gauche du barine, avant de faire de même avec l’œil droit.

Ignorant les cris et les sanglot du supplicié, le Boyard se tourne vers son fidèle Kouzma :

- Nous n’avons plus de temps à perdre. Que les hommes se mettent en route. Murasibirsk nous attend.



EL/ On le voit, Ivan Gyediminovitch Pojarski peut aussi être très clément. Il n'aime pas faire couler le sang ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bogdan Straïskia

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 07/01/2009
Localisation : Dourakovo

MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   Mer 7 Jan - 20:33

Le Barine hurla de douleur. Il ne vit plus rien de sa vie qui aurait pu s'arrêter là. Il a eu de la chance. Un soldat le prit avec lui pour le guider à cheval vers Dourakovo...

Quand le Prince Bogdan fut au courant, il était fou de rage. Enervée, très enervé, il ne put s'empêcher d'hurler lui aussi, cette fois-ci de colère, contre son vassal. Il le traitait de tout les noms. Le Baron Stravopol arriva à Dourakovo. Là, la maréchaussée princière le prit et l'emmenèrent manu militari vers le Château du Prince...Là, il entra seul avec le Prince.

-Stravopol ! Tu n'es qu'un chien ! Tu m'a humilié avec cet accident. J'étais au courant presqu'en même temps: à peine tu n'a eu le temps de passer par ton baronija que j'étais au courant par mes fantassins diposés sur la route menant à cette cité !

-Mais, je ne suis pas passé dans mon baronija...coupa Stravopol...

-De quel droit tu te permet de m'ôter la parole ! Tu as vraiment toutes les audaces ! hurla le Prince noir d'une rage extraordinaire...Et bien tu aurais du passer par chez toi ! Histoire de dire adieu à ta cour !

Stravopol comprit immédiatement son sort. Bogdan était beaucoup plus cruel que Pojarski...Le Prince se saisit de sa dague, et trancha de toute part les membres et le buste de Stravopol, qui mourut en quelques dizaines de minutes dans une douleur indescriptible. Le Prince fut conforté de na pas aller à Murasibirsk, et ordonna que l'on applique cela à la lettre. Il venait de se faire un ennemi, Pojarski. Celui qu'il voulait qui soit son allié devient son ennemi, qui allait le faire souffrir durement durant son eventuel règne. Cet imbécile de Stravopol avait sacrifié l'avenir de Bogdan pour l'après-Yvan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En Sousdalie, le long de la Volga...   

Revenir en haut Aller en bas
 
En Sousdalie, le long de la Volga...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moc] Takanuva avec un long coup
» La vie est un long flood tranquille...
» MecRéant, de retour dans un gros jeu après un long périple !
» Voyage le long de l'Anduin
» « We used to be lovers, a very long time ago » (Jake)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie 1609 :: Société :: A travers le pays... :: Principauté de Dourakovo-
Sauter vers: