La Sainte Russlavie 1609

La Sainte Russlavie 1609 est une micronation virtuelle dont le Background est celui de la Russie du XVIIe siècle.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prise de commandement du Gospodar Pojarski

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Prise de commandement du Gospodar Pojarski   Mer 14 Jan - 0:12

Ce n’est pas sans appréhension que Ivan Gyediminovitch franchit les portes du Streltsy Pribor. Il se doute que les Streltsy sont dans de mauvaises dispositions : en effet, la proclamation du nouveau Tzar s’est faite sans eux, et ces gens là n’aiment pas être laissés sur le côté… Que Fedor n’ait pas pris la peine de paraître aux Streltsy, voilà qui est suffisant pour s’en faire des ennemis tout le long de son règne…

Pour autant, Pojarski ne nourrit pas de craintes disproportionnées : il a prévu ce qu’il faut pour s’attacher la turbulente garde, du moins pendant un petit temps.
Il pénètre dans la cour, où deux cent d’entre les Streltsy sont massés. Il règne un silence de mort. Aucun des soldats n’esquisse le moindre mouvement. Tous regardent avec hostilité le Prince et ses sbires.

Sans se démonter, les arrivants montent sur l’estrade prévue aux harangues. Ivan Gyediminovitch se saisit d’un sac que lui tend un de ses spadassins sousdaliens, et, l’agitant, prend la parole :

-Soldats ! Afin de fêter son avénement, le Tzar Fedor vous fait ce cadeau !



Et il plonge sa main dans le sac, se saisit d’une pleine poignée de pièces paloniennes, et la jette dans la foule. Il recommence ce geste, tandis que ses sbires font de même avec les autres sacs. C’est tout de suite l’euphorie : les Streltsy se jettent à terre pour ramasser les pièces ; c’est une joyeuse bagarre ; l’hostilité des débuts a disparu.

Pojarski pousse à fond son avantage :
- Et voilà mon cadeau personnel, braves soldats, orgueil de la Russlavie !

Il désigne du doigt les portes, où apparait un chariot poussé par des hommes de main : des cris d’enthousiasme acceuillent son apparition : la carriole est pleine d’outres de vin sur lesquels sont perchées une vingtaine de prostituées ramassées à la hâte dans toute la Ville. D’autres filles de joie suivent le chariot.

A ce moment, les Streltsy perdent toute retenue, et se jettent sur le subtil présent du Prince Pojarski sans ordre ni réserve, en hurlant tue-tête : « Vive Fedor et le Prince Pojarski ! »

Voilà une bonne chose de faite, se dit Ivan Gyediminovitch, alors qu’il monte dans la tour pour visiter les appartements qui lui sont dévolus (vides, évidemment ; les anciens propriétaires ont emporté tous les meubles, ah, les chiens…) et l’arsenal, plein à craquer de hallebardes, mousquets, épées, cuirasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: Prise de commandement du Gospodar Pojarski   Sam 24 Jan - 22:40

Dans la puissante tour St-Gleb et Gueorgui, le Prince Pojarski a établit ses quartiers. La pierre nue des murs est dissimulée par de lourdes peaux de bêtes qui donnent à l'ensemble une atmosphère de brutalité. On se croirait entré dans quelque repaire aux limes de l'anti-monde barbare, il y a de cela mille ans, quand la nation russlave s'agitait dans l'obscurité du paganisme et des querelles sanglantes.

Dans une niche, une sculpture vient khristianiser l'ensemble: elle figure une tête, très grossière, du Khrist Pantocrator, taillé dans un bois sombre et rude.

Le Prince Pojarski est agenouillé devant cette niche, confit en dévotions et psalmodies à peine articulées, quand son visiteur se présente.

Sans se décontenancer, Ivan Gyediminovitch se relève et salue le visiteur. Les deux hommes s'asseyent autour d'une table jonchée de reliefs de ventraille.
Sans mot dire, Ivan Gyediminovitch sert un hanap de vin à son mystérieux interlocuteur, qui soudain ouvre la bouche, et d'un ton rogue aux accents éminement reconnaissables pour qui a un jour franchi la frontière, questionne Pojarski:

- Pourquoi cette entrevue ? Avez vous donc déja dilapidé ce que mon maitre vous a donné ?

Sans se décontenancer, Pojarski vide d'une traite son propre verre, regarde vaguement par l'étroite fenêtre, puis répond:

- Une opportunité se présente, qui pourrait apporter à votre maitre de grands avantages. Pour cela, da, j'ai besoin d'or...

Le Prince sourit, et lache:

- Les popes sont si avides !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blagoïar Razine

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Murasibirsk

MessageSujet: Re: Prise de commandement du Gospodar Pojarski   Lun 26 Jan - 18:25

[L'action se déroule le 24 janvier 1609 au soir]

Une fois le mystérieux visiteur porteur d'or disparu, ce fut le pope Razine qui pénétra dans la tour St-Gleb et Gueorgui du Kremlin.

L'ecclésiastique avait traversé auparavant les quartiers des Streltsy et, horrifié, avait dû se couvrir la face avec sa tunique pour ne pas apercevoir les orgies impies auxquelles se livrait la soldatesque. Les cadeaux démesurés de Pojarski avaient fait leur oeuvre...

Bouillant d'une pieuse colère, le clerc avait vertement tancé un factionnaire. Ce fut en vain. Même la menace de damnation, habituellement si efficace, ne faisait réagir les soudards.

Les rafales glaciales, finalement, mirent fin à ce cours de catéchisme improvisé. Razine courut se mettre à l'abri de la tempête.
Bientôt, il se trouvait dans la pièce maîtresse de la bâtisse, là où Pojarski avait établi ses quartiers.

Après un sacrement de la réconciliation vite expédié, Razine se mit à table. Il s'adressa à Pojarski d'une façon aussi directe que possible. Le synode avait débuté et le temps leur filait entre les mains. Il fallait agir vite et bien.


- Seigneur, maintenant que votre âme est lavée, faites-moi part de votre plan pour ma nomina... Enfin ! ... la nomination du nouveau patriarche à la tête de notre très sainte Eglise.

_________________
Blagoïar Razoumnikovitch Razine

Vicaire du Khrist, en charge des affaires du Patriarche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: Prise de commandement du Gospodar Pojarski   Jeu 29 Jan - 13:14

Ignorant de la clameur avinée qui retentit dans la cour intérieure, Ivan Gyediminovitch parle politique:

- Le Metropolite s'est aventuré sur une voie dangereuse, et il le sait. Il peut peut-être gagner à lui les grands princes de l'est et du nord, mais l'Eglise ne le suivra pas, si il continue dans à pontifier par le fer et la fureur. C'est à vous et vos gens de prévenir la communauté des serviteurs de Khrestos... Et quelle meilleure occasion pour cela que le Synode ?

Ivan Gyediminovitch est soudainement interrompu par l'arrivée de son fidèle serviteur Potapytch. Celui-ci murmure quelque chose à l'oreille de son maître, qui affiche aussitôt une mine réjouie, puis reprend son discours:

- Faites du Synode un champ de bataille, Blagoiar Razoumnikovitch ! Tenez tête à Stoyembika devant vos frères ! Attirez le démon dans je ne sais quelle querelle théologique, afin qu'il montre à tous son vrai visage ! Mettez le en minorité !
Je vois votre air effrayé, Blagoiar Razoumnikovitch; vous êtes un homme de la pénombre et des alcôves; vous tremblez de vous lever en pleine lumière. Mais, je vous le dis, vous ne serez pas seul: derrière vous, je répandrai l'or du Grand-Duc, dont je viens d'apprendre l'arrivé imminente (mais non, l'arrivée de l'or, pas du Grand-Duc, Blagoiar Razoumnikovitch) ici, à Mura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise de commandement du Gospodar Pojarski   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise de commandement du Gospodar Pojarski
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]Prise de Joinville
» [CR] EPT Prise d'otages à Loyada
» prise de control et mal d'invocation
» [Récit-RP] Prise de Montauban.
» Validité d'un système de commandement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie 1609 :: Le Kremlin :: Le Streltsy Pribor-
Sauter vers: