La Sainte Russlavie 1609

La Sainte Russlavie 1609 est une micronation virtuelle dont le Background est celui de la Russie du XVIIe siècle.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les dernières heures d'Ivan V...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'Opritchinik
Admin
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Les dernières heures d'Ivan V...   Mer 7 Jan - 17:37

Une atmosphère de fin de règne flotte sur Murasibirsk. Ivan V, Tzar de Toutes les Russlavies, est à la mort. Acagnardé en sa chacunière, il vit ses dernières heures. La Cour bruisse de silences, de sanglots et de haines recuites,
d’ambitions prêtes à se déchainer.

Ivan V meurt inquiet. Dans son lit, empêtré dans ses fourrures, il s’agite et grince des dents: il le sait bien, des deux fils qu’il laisse à la Russlavie, aucun n’est apte à régner.

Fedor, le premier? Il va sur ses quinze ans, mais est d’une constitution si débile! Sa voix est chevrotante, le souffle lui manque de trop parler, il ne cherche et trouve ses mots qu’avec peine.
Non, Ivan le sait, son fils aîné est un demeuré doublé d’un faible.


Le second? Mais le second, Dmitri, est un nouveau-né! Fruit inespéré d’un retour de sève qui conduisit Ivan V à reprendre femme au crépuscule de sa vie et à la besogner sans trêve ni repos
(certains murmurent que c’est là la cause de sa mort prochaine), mais si jeune!


Ivan V a donné ses ordres. Fedor sera Tzar, il le faut. Après avoir confié ses dernières volontés à son fidèle secrétaire, le vienx Tzar se met à délirer.
Il lui semble voir les démons de l’enfer s’agglutiner autour de sa couche!
Ils sont Légion! Ils murmurent des paroles obscènes! Et le vieillard s’agite de plus belle, transpire et hurle devant la masse interloquée des courtisans qui s’est approchée pour ne rien rater de l’agonie.
Dans le désordre, une main leste dérobe l’anneau au doigt du Tzar moribond, et c’est le signal de la curée:
Ivan V n’est pas encore mort que déjà les courtisans, les popes, la famille, se jettent avec avidité sur le mobilier, et en quelques minutes, tapisseries, vaisselle d’or, fourrures et vêtements,
la couronne, les joyaux, les draps même du mourant, tout a disparu, et le vieux Tzar rend l’âme dans une pièce vide et désertée, abandonné de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russlavie1700.forumactif.org
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Mer 7 Jan - 22:37

7 Janvier 1609. Un froid glacial s'est abattu sur Murasibirsk. La Volga charrie des blocs de glace. Dans la torpeur du petit matin, le Prince Pojarski fait son entrée sur la Place Rouge.
Il a fait vite: sans attendre le ralliement de ses féaux, il s'est jetté sur les routes avec une centaine de cavaliers, et c'est ainsi qu'il arrive, hors d'haleine, dans la Capitale des Tsars.

A peine descendu de cheval, il entre dans le Palais, et se précipite dans le dédale des escaliers, vers la Salle du trône.
Que se passe t il ? Qu'a t on fait du cadavre d'Ivan V ? Ou sont ses rejetons ? Qui contrôle le Palais ?
Telles sont les questions qui se bousculent dans la tête de Pojarski alors qu'il se perd dans les couloirs interminables du palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blagoïar Razine

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Murasibirsk

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Mer 7 Jan - 23:07

Pojarski arrive en retard. Lorsqu'il fait irruption dans la salle du trône désertée, il découvre le pope Razine et son vicaire Tchoudorod. Il surprend une partie de leur conversation...

- Les corbeaux ont tout pris, frère Blagoïar, il ne reste même pas les tapisseries qui recouvraient les murs. Te rappelles-tu de la grande broderie qui ornait cette paroi-là? Celle offerte par un Khan de l'Est, qui représentait la chasse au tigre?

- Oui, je m'en souviens. J'ai pu l'admirer lorsque j'accompagnais le Patriarche chez feu Ivan V... Vraiment tout a disparu...
Mais ne perdons pas de temps, trouvons les enfants du défunt ! Dieu fasse qu'il ne leur soit encore rien arrivé !

Le pope se retourne, pour se retrouver nez à nez avec Pojarski. Le choc de la surprise est tel qu'il sursaute et manque de tomber, se prenant les pieds dans sa robe religieuse.

- Oh, Votre Haute Seigneurie, je ne vous avais pas entendu entrer ! Etes-vous au courant de la terrible nouvelle? Notre bien-aimé Tsar Ivan V est m...

Pojarski l'interrompt d'un signe de la main...

_________________
Blagoïar Razoumnikovitch Razine

Vicaire du Khrist, en charge des affaires du Patriarche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avgoust Gornostaï

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Rodnov

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 15:06

Avgoust Gornostaï arriva à l'aube à Murasibirsk et dut attendre que le Kremlin fut réouvert avant de se présenter et de pouvoir s'engouffrer dans les couloirs interminables menant aux alcôves du pouvoir...

Une fois dans la salle du Trône il fut noyé dans une foule considérable constituée de seigneurs en tout genre, parmi lesquels il reconnut au loin le Prince de Sousdalie...

Un petit barine apparemment venu des contrées de l'Est lui piétina le pied gauche:

- Ohé barine! regarde donc ou tu mets les pieds!

Ce à quoi le barine répondit:


- Qui que tu sois, je connais le Tzar et je serai bientôt des heureux de la cour, passe ton chemin voyageur!

Le malheureux ne savait vraisemblablement pas à qui il s'adressait ainsi... Avgoust s'approcha de l'homme, le saisit violemment par le braset lui murmura à l'oreille:

- Si tu es barine demain tu ne l'es plus... Demain tu seras le serf du Prince Gornostaï qui te parle... Qu'ai-je fait au dernier serf qui a osé me regarder d'une manière inadéquate? Je l'ai fait bastonner puis il a été dévêtu et laché dans la forêt où le loup rôde... On en a retrouvé à peine un lambeau de chair plein de bile...

Le hobereau devint pâle, s'excusa en s'inclinant au plus bas et clama sa bêtise et son ignorance. Il se déclara même obligé à quelque action que le Prince lui ordonnerait afin de se faire pardonner... Avgoust en fut satisfait, nota cette sollicitude et continua d'avancer, jusqu'à arriver auprès du trône où l'on attendait apparemment le nouveau souverain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai tomislav

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 16:12

nikolai s'invita aussi au funerail du tsar ivan le chacal qui avait condamné sa famille a l'exil.nikolai esperer ainsi apercevoir le prochain tsar et d'autres seigneurs aussi ambitieux que lui avec qui il comptait traiter politique,et pouvoir!en effet peut etre la mort du vieux tsar senile etait il pour lui l'occasion de recuperer son rang de prince en offrant ses services a un seigneur ambitieux et puissant!il apercut gornostai entrain de remettre a sa place un petit barine et dit

"c'est a des hommes de cette trampe que le trone imperiale devrait revenir,et non aux descendants de ce cancrelat d'ivan v"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 20:43

Citation :
Pojarski l'interrompt d'un signe de la main...

- Da, pope, je sais la triste nouvelle. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps la nuit dernière...
Mais, dis moi pope, où est le Tzar ?

Razine esquisse un geste vers le cadavre abandonné qui déja commence à exhaler une odeur de pourriture. Il est à nouveau interrompu par le boïard:

- Non, je veux dire, le nouveau, où est il ? ... Et qui est avec lui ? Dis moi tout, Razitch !

Pojarski s'est soigneusement abstenu de nommer le nouveau Tzar, de crainte de se tromper de candidat... Hasardant un regard méfiant aux alentours, vers la foule des courtisans, il croit apercevoir, au fond de la salle, près du trône, le Prince Gornostai et le Patriarche en grand conciliabule. Qui sait si ces deux hommes n'ont pas déja nommé leur candidat, après lui avoir arraché promesses et offices ?

Et le Prince se met à avancer, précautionneusement, vers le trône, dissimulé à sa vue par la foule des princes, tenant fermement le bras du pope Razine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avgoust Gornostaï

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Rodnov

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 21:10

Gornostaï essayait de séduire le Grand Patriarche en faisant valoir la construction de la Cathédrale de Rodnov et la mise en reliquaire des restes mortels et précieux de Sainte Thècle aux Grands Pieds... Avoir le soutien de cet honorable vieillard presque sénile valait bien le soutien d'une tripotée de Princes... C'est alors qu'il vit s'avancer vers lui le maître de Sousdalie - Ivan Pojarski -, "orné" lui aussi de son ecclésiastique...

- Prince Pojarski, Gloire de l'outre-Wolga! Notre Tzar n'est plus, les Russlavies doivent avoir une nouvelle tête! Quel est votre pronostic quand au jeune Fedor? Je compte personnellement lui apporter tout mon soutien!

Gornostaï ne sut pas dire si le Prince Pojarski le croyait ou s'il était simplement en train de réfléchir à ce qu'il allait pouvoir lui dire, mais un petit moment fut nécessaire avant que le sousdalien ne lui répondît...


Dernière édition par Avgoust Gornostaï le Ven 9 Jan - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avgoust Gornostaï

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Rodnov

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 21:43

Alexandre Romanovsky a écrit:
Altesse, cria
Alexandre Romanovsky, au Tsar, lorsque "l'assassin le bouscula et aller
se jetter sur le tsar, ce dérnier etait déjà entrer dans la salle du
trône, tout le monde le regardait et derrière lui un homme avec une
épée le menacait devat la cours sans qu'il ne s'en rende compte.

Romanovsky
tira son sabre du fourreau et accouru auprès du tsar et sous les yeux
de l'assemblée tua celui qui avait attanté à la vie du jeune tsar.

Romanovsky
se demanda pourquoi il avait sauver l'homme qui l'avait humilier
quelque instant plus tôt mais se rappella ce que sont père disait, la
vangence est un plat qu'on déguste froid.

Ce que la Cour venait de voir en fit rire certains, en fit trembler d'effroi certains autres qui avaient eu peur de voir s'évaporer leurs chances d'ascension...

Gornostaï, comme d'autres dans les premiers rangs auprès du Trône, pu lire un quelque chose sur le visage du Prince d'Orenbourg qui lui fit dire:


- Ou c'est de la feinte valeur ou que je sois pendu par ma sainte trique! En voilà qui souhaite aller plus loin que les limes des barbares de la Horde d'Or! Il veut sa place au Palais!

Ce qui fit rire quelques boyards et princes dans son entourage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blagoïar Razine

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Murasibirsk

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 21:46

Le nouveau souverain de la Russlavie ne s'était pas encore présenté à ses boïards et barynes, que déjà il était victime d'une tentative d'assassinat. L'assemblée était interloquée.

Le silence fut bientôt brisé par un soupir du pope Razine.

- Que Sainte Thècle me frotte les yeux de ses pieds ! Le Tsar est sauf, le Khrist soit loué ! Longue vie à l'auguste empereur ! Longue vie au césar !

La foule des nobles explosa en de tonitruants "hourrah" ! Ils tirèrent leurs épées et leurs sabres courbes et les firent tournoyer au-dessus de leurs têtes. On se bouscula alors pour approcher le Tsar miraculé.

Razine s'élança vers Fedor, emportant avec lui Pojarski qui le tenait encore au bras. Ils laissèrent derrière eux le prince Gornostaï, qui jugeait d'un très mauvais oeil celui qui venait de sauver le sacro-saint porteur de la pourpre.

_________________
Blagoïar Razoumnikovitch Razine

Vicaire du Khrist, en charge des affaires du Patriarche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Romanovsky

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/01/2009
Age : 25
Localisation : Oldenbourg

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 21:58

Après cette scène malheureuse, Romanovsky arracha un pan du manteau de l'assassin et s'en servit pour essuyer son sabre qu'il rangea dans son fourreau. Mais déjà la foule se masse autour du tsar et de son sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 22:52

La scène interrompt toutes les conversations, y compris celle de Pojarski et Gornostai.
La scène de l'attentat (ou du pseudo attentat, car même pour l'esprit emporté de Pojarski, l'intrigue parait cousue de fil blanc) a laissé un moment de flottement s'installer, mais maintenant tout le monde exulte et trépigne autour du Souverain dans une remarquable démonstration de joie collective.

Ivan Gyediminovitch, jouant des coudes, réussit à s'approcher au plus près du nouveau Tzar.
Sans plus s'intérésser au pope Razine, il secoue activement le frêle Fedor:

- Oh, Mon Souverain ! Oh, Grand Autocrate ! Je suis le plus humble de Vos esclaves: commandez, j'obéis !

Prenant à témoin le vieux Patriarche, qui se remet à peine de la frayeur que lui a causé l'attentat, Pojarski s'exclame:

- N'est ce pas, Votre Sainteté, que nous, qui le connaissons depuis sa tendre enfance (quand, riant, je le faisais sauter sur mes genoux) nous savions depuis toujours qu'il serait un grand et extraordinaire monarque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blagoïar Razine

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Murasibirsk

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 23:20

Le Patriarche Doubovik acquiesce, et commence aussitôt à babiller, de sa bouche édentée, un long discours écrasant de sagesse.

- Gnaaa, babnia gneloubo gna bloublou poupa bibi baba... Roudoudoum bgnéé loubapou...

Le pope Razine prend le saint homme au bras, et déclare, faussement gêné:

- Veuillez l'excuser, Seigneuries, Sa Sainteté le Patriarche est quelque peu distrait. Il n'a pas encore communié aujourd'hui, ce qui le porte à se soucier du salut de son âme, que nous savons pourtant tous immortelle.

Traduisant vaguement jusque là les égarements séniles du vieillard, le pope Razine se permet alors de romancer quelque peu les propos de ce dernier:

- Et... Euh... Grand Tsar, il s'inquiète également de sa succession, qu'il... hum... qu'il redoute très prochaine...

Le pope lance alors un regard ambigu à Pojarski, tout en mentant:

- Ah ! Da ! Il dit aussi qu'il se remémore les temps heureux où le Seigneur Pojarski veillait sur votre princière personne !

_________________
Blagoïar Razoumnikovitch Razine

Vicaire du Khrist, en charge des affaires du Patriarche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avgoust Gornostaï

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Rodnov

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 23:38

Avgoust, soudainement seul et assistant au ballet des plus opportunistes fut pris d'un ricanement qui faisait sa réputation en ses terres lors des moments où il faisait meilleur s'éclipser...

- Vive le Tzar! Vive Fedor III le Gracieux! cria-t-il

Voyant que certains des boyards le suivait il reprit de plus belle voix, encourageant l'assemblée des nobles qui reprirent en en joyeux chahut:


- Vive le Tzar! Vive Fedor III le Gracieux!

Ce à quoi le Tzar répondit par un salut: il acceptait donc ce surnom qui lui était donné... Ce qui ne savait pas le jeune souverain c'était que celui qui faisait un nom de souverain le défaisait souvent aussi...
Il importait peu au Prince Gornostaï d'être au plus vite dans les faveurs du Tzar, il saurait se faire une place par la nécessité... Il fallait savoir être opportuniste mais point trop...


Dernière édition par Avgoust Gornostaï le Jeu 8 Jan - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fedor III

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : Murasibirsk, Kremlin

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 23:46

La réponse du Tzar se fait attendre... Il rougit, se mord les lèvres, fronce les sourcils, se tord les doigts, et finalement réussit à dire dire:

- Hein ? Ah ? Comment ? Il y a un homme à terre là, il faut l'emporter... La succession...Quand j'étais enfant, ah certes je m'en souviens.
Mais d'abord, je dois récompenser mon sauveur...

Se tournant vers Romanovsky:

- Brave homme, tu as prouvé ta loyauté; va donc puiser quelque argent dans ma cassette, et annoncer mon avénement aux Streltsy... Tu les trouveras dans leur caserne... Je te fais commandant des Streltsy !

Ensuite de quoi, se tournant vers les Boiards qui continuent à scander "Fedor le gracieux", il leur dit, peinant à hisser sa frêle voix au dessus de la clameur:

- Fidèles Boiards...Fidèles... trop bon pour moi... J'accepte...ce titre que vous m'offrez..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikolai tomislav

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Jeu 8 Jan - 23:56

vive fedor III le gracieux!tsar de toutes les russlavies! hourra!
nikolai faillit s'etouffer en pronocant ces mots

EDIT: voilà à quoi ça ressemblerait avec des majuscules, des espaces et des lettres (etc) en plus:

Citation :
- Vive Fedor III le gracieux! Tsar de Toutes les Russlavies! Hourra!

Nikolai faillit s'étouffer en prononçant ces mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Romanovsky

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/01/2009
Age : 25
Localisation : Oldenbourg

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Ven 9 Jan - 0:06

- Altesse, être commandant des Streltsy est un trop grand honneur pour moi, je ne puis accepter, mais si son Altesse voulait bien me prendre comme conseiller personnel, j'en serais ravi.

Puis il s'inclina devant le Tsar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Ven 9 Jan - 20:46

De l'avis du Gospodar de Sousdalie, il y a un peu trop de presse autour du Tzar. Le bal des ambitieux a commencé, et les places sont chères !
Il est temps de faire le ménage...

S'inclinant à terre, il tonne de sa voix puissante:

- Grand Autocrate, je ne connais qu'un seul homme sur lequel vous pouvez vous reposer pour les affaires du Tsarstvo... Notre vénérable Patriarche...

Et, fait révélateur, il désigne d'abord Razine du doigt avant de se reprendre et de désigner le vieux sénile.

-...Homme de grande sainteté, qui, j'en fais le serment, saura conseiller Votre Grandeur durant son long et glorieux règne !

Ceci dit, Ivan Gyediminovitch saisit la main du Tzar et l'embrasse avec ostentation. Confus, le jeune Fedor essaye de dégager sa main, mais le roué boiard l'enserre d'une prise de fer... Manière silencieuse de faire comprendre au jeune souverain qu'il serait bien avisé d'aquiescer aux paroles de Pojarski....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avgoust Gornostaï

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Rodnov

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Ven 9 Jan - 23:07

Le Prince Gornostaï qui assistait à la scène se disait qu'il avait été bien sot de se laisser prendre le vieux patriarche comme ça... Il s'approcha du jeune souverain et prit à son tour la parole:

- Ô gracieuse Majesté, Tzar de Toutes les Russlavies, Lumière triomphante des Barbares, Notre Seigneur vous bénit avec ou sans le Saint-Homme que vous voyez là... Je vous souhaite d'ailleurs un règne plus long que le sien!

Puis saisissant à son tour la main impériale:

- Majesté, à travers moi tout l'Ouest de la Principauté de Murasibirsk est à vos pieds. Et cet Ouest sera bientot le coeur de Murasibirsk lorsque vous nous ouvrirez la voie des conquêtes face aux fêlons paloniens et aux barbares lithuzaniens...

Se relevant et allant reprendre sa place Avgoust regarde Pojarski, Razine et Romanovsky et ricane en serrant sa dague sertie de pierreries... La guerre construit un empire, pas la foi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Pojarski

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/01/2009
Localisation : Zwiatislaw

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Ven 9 Jan - 23:11

L'instant est critique: que va choisir le jeune Fedor, un peu perdu devant cette comédie humaine; les promesses de la guerre et de la conquête, ou les douces certitudes d'un règne pieux et conservateur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fedor III

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : Murasibirsk, Kremlin

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Sam 10 Jan - 3:34

Le jeune Fedor, troisième du nom, descendant des illustres Dmitrievides ne pouvait pas laisser la situation s'empêtrer dès son intronisation... Il devait faire quelque chose mais il ne savait pas vraiment quoi...

- Boyards, Popes, je euhh... Nous, Tzar, souhaitons un empire heureux.

Sur ces mots le visage du jeune souverain à peine couvert de duvet s'empourpra... Il voyait le regard attentif et l'expectative des spectateurs le glaçait...

- Nous... long silence Nous avons besoin de foi et de terres pour satisfaire chacun de vous. Hummm Nous devons réfléchir car nous ne savons que faire!

Des murmures parcourent rapidement la salle du trône: le Tzar ne savait pas quoi faire, était-ce possible, combien de temps cet enfant allait-il prendre avant de réaliser sa condition?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stemka Soyembika

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 69
Localisation : Dourakovo / Murasibirsk

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Sam 10 Jan - 3:49

Le Metropolite de Dourakovo regardait la superbe mise en scène des princes boyards de l'Empire de toutes les Russlavies. Il s'approcha du Patriarche et du possiblement futur Tzar.

Altesse, soyez assuré que le Seigneur Tout Puissant veillera sur vous. L'Église Cathodoxe-Orthodique et ses fidèles de Dourakovo sont derrière vous.

Près a vous poignarder pensait-il en silence...

Je suis a votre humble service si jamais vous avez besoin de moi.

Le pope se signa de la croix et vint se retirer aux cotés du Seigneur Gornostai. Il observait en silence le vieillissant Patriarche immortel et complètement sénile. J'ai bien peur que Razine ne le controle a son avantage... Il faudra se méfier de lui. Si je n'entre pas dans les grâces du Tzar, il faudra que je me trouve des alliés pour mon poste convoiter.


Dernière édition par Stemka Soyembika le Dim 11 Jan - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blagoïar Razine

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/01/2009
Localisation : Murasibirsk

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Sam 10 Jan - 13:48

Un véritable miracle se produisit alors. Les rayons du soleil pénétrèrent dans la sombre salle du trône par une petite lucarne de la bâtisse romane, et illuminèrent Doubovik le Vieillard dans un halo divin.

Les yeux du Patriarche furent arrachés à leur sommeil. Le saint homme bouscula le pope Razine, et s'approcha du Tsar. A cet instant, il s'exclama d'une si belle voix, que l'on crut qu'elle lui était infuse directement par les cieux.

- Altesse ! La paix instaurée en Russlavie par votre père est fragile ! Soyez un souverain fort et apprenez à arbitrer avec justice, alors Saint Wolodymir veillera sur vous et votre peuple !

Altesse, ne nourrissez pas les intrigues de votre palais, ne permettez pas le déchaînement des vengeances ! Honorez de manière égale vos serviteurs ici présents. Confiez le Streltsy Pribor au Seigneur Pojarski, et appelez à vous les Seigneurs Gornotaï et Romanovsky, car ils sauront bien vous conseiller.

Puis, perdant l'équilibre:

- Ahhh ! Je remercie Khrestos de m'avoir offert ce dernier instant de lucidité ! ...

Le vieil homme s'effondra alors aux pieds de Fedor. Le pope Razine se précipita auprès de lui, prit la tête barbue entre ses mains et sanglota:

- Que Saint Doubovik le Sage soit béni ! Que le saint homme soit béni !

Et le pope, dans une démonstration de tristesse plus vraie que nature, déchira ses habits et arracha des touffes de sa barbe...

_________________
Blagoïar Razoumnikovitch Razine

Vicaire du Khrist, en charge des affaires du Patriarche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stemka Soyembika

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 69
Localisation : Dourakovo / Murasibirsk

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Sam 10 Jan - 20:49

Mais pour combien de temps durera cette coalition pour soutenir le petit Tzar chétif et indigne de gouverner... Tot ou tard il se fera égorger dans son sommeil par l'un de ces Seigneurs si souriant pour le moment. Ils vont finir par avoir le nez écorché a force de se plier en deux pour d'insignifiante révérence a l'occidentale.

Seigneur Gornostai, comment vont vos églises par ces temps qui courrent? Avez-vous effectué un pelerinage dernièrement afin de bénir vos péchés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fedor III

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : Murasibirsk, Kremlin

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Sam 10 Jan - 22:56

Le Tzar est bouleversé par ce qui vient de se passer. Un miracle !
Au commencement de son règne ! Oh, Sainte Thècle soit louée, cela ne peut vouloir signifier qu'une seule chose: le règne de Fedor sera un âge d'or et de prospérité pour le pays.

Et le jeune monarque malingre se prend à rêver, dans un doux moment d'exaltation, aux grandes choses qu'il réalisera. Essuyant une larme, il se le promet: Fedor III sera un grand Tzar, le plus grand qui ait jamais régné sur la Russlavie.

Fedor fait quelques pas, et, d'une voix qu'il espère forte et assurée, il parle:

- Boiards, mes fidèles sujets, par la bouche du vénérable Doubovik,... Je,... Je me repose sur Khrestos en toutes choses,...je suivrais la Sainte parole:
Gornostai, Romanovsky, et vous, Soyembika, vous serez mon Conseil....

Il s'interrompt, son regard se fait vide, comme s'il a oublié ce qu'il a dire, puis reprend, empreint d'une mâle détermination:

- Toi, Pojarski, va commander aux Streltsy.... Quand à toi, Blagoiar Razoumnikovitch, tu sera Vicaire du Khrist, en charge des affaires du Patriarche,... Jusqu'à ce que je... je nomme le successeur du bon Doubovik.

Le silence se fait. L'assistance semble attendre la suite. Que dois-je dire maintenant, se demande Fedor III ?
Ah, certes, j'ai souvenance de ce que disait mon père en pareille occasion:

- Car... Car tel est mon bon plaisir. Allez !

Les dernieres paroles ont retenti comme un croassement aigu, le pauvre Tsar épuisé par ce instant de détermination publique.
Qu'à cela ne tienne, les heureux bénéficiaires de la faveur impériale se confondent immédiatement en remerciements, et leurs partisans acclament bruyamment le Tzar, tandis que les déçus affichent une mine maussade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stemka Soyembika

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 69
Localisation : Dourakovo / Murasibirsk

MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   Dim 11 Jan - 0:11

Ciel!, se dit Stemka.

Je vous remercie de cette générosité et votre mansuétude à mon égard, Altesse de Toutes les Russlavies. Le Ciel vous en est témoins.

Le Métropolite, voyant sa condition s'améliorer et se renforcer au sein de la Très Sainte Église Cathodoxe-Orthodique souriait a pleine dent derrière sa barbe foisonnante. Les frictions vont bientôt commencer avec Blagoiar j'ai l'impression... Quoi qu'il en soit, il me faut trouver un hotel ou loger a Murasibirsk! Ah et les Vicaires... Je dois tout de suite écrire a mon Grand Évêché pour continuer a diriger la Foi de Dourakovo. Ce que mes fidèles seront content. Khrestos soit loué! C'est surement la volonté divine!

Khrestos le Veut, Car c'est la volonté de Khrestos! Dit-il sans s'en rendre compte...

Se retournant sur les talons il partit en trombe vers la Cathédrale de St-Wolo ou l'attendait l'ouverture du Synode de Murasibirsk. Se signant de la croix avant de sortir de la salle Impériale il dit.

Dominus Vobiscum, Et cum spiritum tuo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dernières heures d'Ivan V...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dernières heures d'Ivan V...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Membres connectés au cours des 5 dernières heures ?
» [En cours] Exécuter un script php par webcron aléatoirement toutes les demi-heures
» Dans 24 heures, l'Australie pourrait sauver un million de kilomètres carrés d'océan
» Capitaine Ivan Borodine
» Heures d'ouverture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Sainte Russlavie 1609 :: Le Kremlin :: Le Palais des Terems-
Sauter vers: